LEGISLATURE 2008-2012 

LT  EN

A l’issue des élections législatives 2008 (Xe législature du Seimas), les sièges ont été répartis comme suit : l’Union patriotique et les démocrates-chrétiens (45 sièges), le Parti social-démocrate (25 sièges), le Parti de la résurrection nationale (16 sièges), le parti « Ordre et justice » (15 sièges), la coalition « Parti du travail + Jeunesse » (10 sièges), le Mouvement libéral (11 sièges), l’Union libérale et du centre (8 sièges), l’Union populaire des paysans de Lituanie (3 sièges), l’Action électorale des Polonais de Lituanie (3 sièges), la Nouvelle union (sociaux-libéraux) (1 siège), les indépendants (4 sièges).

Les groupes de l’Union patriotique et des démocrates-chrétiens (45 sièges), du Parti de la résurrection nationale (18 sièges), du Mouvement libéral (11 sièges) et de l’Union libérale et du centre (9 sièges) ont formé la coalition de gouvernement représentant la majorité au Seimas. Les groupes du Parti social-démocrate (26 sièges), du Parti du travail (10 sièges) et du parti « Ordre et justice » (18 sièges) ont déclaré leur appartenance à l’opposition politique. 4 députés du Seimas se sont réunis dans le groupe parlementaire mixte.

La première séance du Seimas s’est tenue le 17 novembre 2008. M. Arûnas Valinskas, Président du Parti de la résurrection nationale, a été élu Président du Seimas.

Le XVe gouvernement de la République de Lituanie (XXXVIe depuis 1918), dirigé par le Président de l’Union patriotique et des démocrates-chrétiens, M. Andrius Kubilius, a prêté serment et a été mandaté au Seimas, le 9 décembre 2008.

En été 2009, le groupe du Parti de la résurrection nationale s’est divisé en deux groupes : « Une Lituanie » (groupe du Parti des chrétiens depuis février 2010) et « Chêne » qui a formé, entre septembre 2009 et septembre 2010, le groupe du Parti de la résurrection nationale, avant d’intégrer, à partir de septembre 2010, le groupe conjoint avec l’Union libérale et du centre, et à partir de septembre 2011 – le groupe de l’Union libérale et du centre.

En automne 2009, le Seimas a destitué A. Valinskas des fonctions du Président du Seimas pour élire, le 17 septembre, Mme Irena Degutienë, députée de l’Union patriotique et des démocrates-chrétiens, qui est ainsi devenue la première femme Présidente du Seimas dans l’histoire du parlementarisme lituanien.

Le Bureau du Seimas était composé, en juin 2012, de la Présidente du Seimas, Mme Irena Degutienë, des vice-présidents, Mme Virginija Baltraitienë, M. Algis Èaplikas (depuis avril 2011), M. Erikas Tamaðauskas (depuis novembre 2011), M. Èeslovas Jurðënas (depuis septembre 2009), M. Èeslovas Vytautas Stankevièius, et du leader de l’opposition, M. Algirdas Butkevièius (sept. 2010 – mars 2011, et depuis mars 2012). M. Raimondas Ðukys et M. Algis Kaðëta ont également exercé les fonctions de vice-présidents, respectivement jusqu’en mars 2010 et juin 2011. M. Algirdas Butkevièius, M. Gediminas Kirkilas, M. Valentinas Mazuronis et M. Vytautas Gapðys se sont succédés à la direction de l’opposition.

En juin 2012, sept groupes politiques et un groupe parlementaire mixte exerçaient leurs fonctions : les groupes de coalition de l’Union patriotique et des démocrates-chrétiens (44 députés), du Mouvement libéral (12 députés), de l’Union libérale et du centre (12 députés), et les groupes d’opposition du Parti social-démocrate (23 députés), du parti « Ordre et justice » (17 députés), du Parti de travail (10 députés) et du Parti des chrétiens (8 députés). Le groupe parlementaire mixte comptait 13 députés.

À la fin de la législature 2008–2012, le Seimas ne comptait que 139 parlementaires, après la mort tragique du député Juozas Palionis en septembre 2011, et suite au décès en juin 2012 de Justinas Karosas. La législature a aussi été marquée par la disparition du député Algis Rimas en été 2010.



Dirigeants du Seimas
Députés
Groupes politiques
Commissions
Délégations parlementaires du Seimas


© Services du Seimas
HOME